Vous connaissez sûrement Roaccutane, un traitement lourd à base d’isotrétinoïne, un dérivé de la vitamine A, permettant d’obtenir des changements incroyables sur la peau. Je vous avais déjà parlé de l’état de ma peau dans cet article, je vous disais que j’avais déjà tout essayé pour améliorer l’état de mon visage. Malheureusement, rien n’a fonctionné. L’année dernière, ma dermatologue m’avait déjà proposé de commencer Roaccutane, mais j’avais vraiment -vraiment- peur de ce traitement. J’ai décidé de réfléchir, et finalement en Juin j’ai commencé un autre traitement dermatologique (antibiotique + gel Epiduo) qui n’a absolument pas fonctionné. Un an de réflexion plus tard, je me lance enfin.

Bilan après 6 mois de traitement sous Roaccutane

Roaccutane, c’est quoi ?

C’est un traitement contre l’acné sévère et persistante à base d’isotrétinoïne. Ce traitement est lourd et nécessite de faire une prise de sang tous les mois pour prouver l’absence de grossesse mais aussi pour vérifier le taux de cholestérol et de triglycéride qui risquent d’augmenter. En cas de grossesse, les risques pour le fœtus sont très graves, je vous laisser jeter un œil à ce dessin.
Roaccutane est très connu pour son effet asséchant sur les muqueuses : peau, yeux, nez, rien n’y échappe. Il y a encore plein d’autres effets secondaires, sans vouloir vous faire peur, la liste est vraiment très longue. Mais on ne le dit jamais assez, chacun est différent, chacun réagit différemment. Je connais des gens qui ont arrêté le traitement au bout de trois mois car c’était trop contraignant pour eux, ils ressentaient trop d’effets secondaires. Tandis que je connais une flopée de personnes qui ont fait le traitement jusqu’au bout, certains même deux fois. On ne va pas se mentir, ce traitement est dur, il faut vraiment le vouloir pour le faire. Mais le résultat en vaut la chandelle apparemment.

Début du traitement

Début du traitement: 11/10/2017 au soir
Dosage: 30 mg
Première prise de sang: 10/10/2017
Cholestérol: 2,41 g/l
Triglycéride: 1,15 g/l

Ce n’est peut-être pas lié, mais le premier soir, j’ai eu des maux de tête et une grosse fatigue. Mais le lendemain, j’avais encore mal à la tête et les « yeux lourds ». Je venais de me réveiller en étant tout aussi fatiguée que la veille.

Le troisième jour, j’ai l’impression de déjà voir des changements sur ma peau. Mais je me fais peut-être des films… Ça me paraît quand même hyper rapide. J’ai tellement peur de la sécheresse cutanée dont tout le monde parle que je fais attention à bien hydrater mon visage, mes lèvres et mes jambes plusieurs fois par jour. Dans les jours qui ont suivi, j’ai eu le bout du nez et le menton douloureux. Des boutons sont en train de sortir sur tout mon visage, mais ils se résorbent assez rapidement. J’ai les yeux secs, ce qui rend difficile de toucher mon furet à cause de mes allergies.  À chaque fois que je suis en contact avec lui, mes yeux me brûlent.

La deuxième semaine, je remarque que mes micro-kystes se résorbent tout doucement, je vois clairement ma peau changer. Quelques boutons sont enflammés sur mes joues et ma mâchoire, mais rien d’inhabituel. Je sens mes lèvres qui se gercent tout doucement, un peu plus chaque jour. Pour le moment, tout est sous contrôle. J’ai vraiment peur que ça empire. Je détesterais avoir les lèvres fendues et ensanglantées.

La troisième semaine, mes lèvres ne sont plus du tout protégées naturellement et si je ne les hydrates pas elles se fendillent et saignent. Ma peau est devenue bizarre, sa texture est granuleuse. J’ai mis du temps à comprendre pourquoi… En fait, j’ai le nez et le menton complètement recouvert de points noirs. Je n’en avais jamais avant ! C’est surprenant.

La quatrième semaine, j’ai l’impression que les effets secondaires ont diminués. Mes lèvres sont sous contrôle, je n’ai plus les yeux aussi secs qu’avant. Je suis plutôt contente. Je m’attendais à pire.

Bilan après 1 mois

Ce premier mois s’est plutôt bien déroulé, je suis vraiment contente d’avoir commencé ce traitement ! Je n’ai jamais vu autant de changement sur ma peau, et surtout en si peu de temps ! J’ai vraiment hâte de voir comment mon visage va changer. Je regrette presque d’avoir attendu si longtemps avant de commencer ce traitement..! Je réalise à quel point j’avais honte de moi avant et surtout à quel point je me sens mieux maintenant ! Malheureusement, j’ai très régulièrement droit à des remarques de personnes, de ma famille ou même des inconnus, lorsqu’ils apprennent que je suis sous Roaccutane… Ils disent tous « ah bon ? Mais pourquoi, t’as pas de bouton ! » Oui, je n’avais pas de gros boutons rouges et purulents (miam), mais je me sentais vraiment sale : mes cheveux étaient gras, ma peau était grasse… J’avais beau me laver les cheveux tous les deux jours, nettoyer ma peau matin et soir, rien n’y faisait. Et j’ai vraiment le sentiment d’avoir dégagé une mauvaise image de moi-même pendant de nombreuses années. Et je le répète, mon visage et mon cou sont recouvert de micro-kystes… Une acné qui ne se voit pas tellement, mais qui n’en reste pas moins dérangeante pour celui qui la subit !

On se retrouve très prochainement pour mon bilan des trois mois !
Si toi aussi tu as été/tu es/tu seras sous Roaccutane, n’hésite pas à venir m’en parler,
je serais vraiment contente de pouvoir en discuter avec toi ! 🙂

 

Roaccutane 1 mois traitement