Salut à tous !

J’ai eu envie de vous parler de ma perte de poids, par quoi je suis passée, comment j’en suis arrivée là. Il était temps que je me prenne en main. Je n’ai pas seulement décidé de maigrir, j’ai surtout envie d’entretenir une hygiène de vie saine. J’espère que cet article vous plaira. Je ne suis en aucun cas une experte dans le domaine, tout ce que je sais je l’ai lu quelque part, sur internet où dans des livres. Je serais ravie de connaître votre point de vue sur tout ça, n’hésitez pas à me parler de votre propre expérience. J’aimerais donc vous raconter comment j’ai réussi à perdre 10 kilos…

En surveillant mon alimentation.

 

J’ai utilisé l’application Lifesum pour compter mes calories. Actuellement, j’ai droit à 1219 calories par jour, en ne comptant aucune activité physique en plus. On peut évidemment manger plus si l’on se dépense. Ce que j’apprécie beaucoup dans cette application, c’est qu’en plus des calories, elle nous permet de surveiller notre apport en glucide, protéine et lipide. On peux très bien manger pour 1200 calories mais en mangeant très gras, ce qui n’est absolument pas une solution. Au début, j’avais beaucoup de mal à gérer les glucides. Je mangeais des féculents à chaque repas, en sauce, sans légumes… A présent, j’ai vraiment appris à manger équilibré. Je prend un vrai plaisir à aller acheter mes légumes au marché, à réfléchir à de nouvelles recettes de saison. J’ai aussi appris à lire les étiquettes, à savoir exactement ce que j’achète. J’ai remplacé les gâteaux industriels du goûté par un yaourt nature, un peu de miel et un fruit. Au petit déjeuner, j’adore me préparer un grand bol de fromage blanc mélangé à un fruit coupé en morceaux, où un me préparer un délicieux porridge à la vanille. Fini les tartines de Nutella. Et j’en suis heureuse, j’ai vraiment pris goût à mes nouvelles habitudes alimentaires. Le soir, j’essaie de manger plus léger et surtout de ne pas manger de féculent. Je me prépare souvent une grosse salade composée. Je varie tous les jours. Je prend la même base, de la laitue, de la roquette, peut importe. Et j’y ajoute ce qui me fait envie sur le moment. Tomate, cornichon, radis, poivron, courgette, cramberries, graine de courge, cerneau de noix, olive, mozzarella… Impossible de se lasser, il y a tellement de combinaison possible ! Mon pêché mignon, c’est la vinaigrette au pesto, un vrai délice. Si ça vous intéresse, je pourrais vous préparer un article plus complet sur mon alimentation générale, avec plusieurs recettes light ! 🙂

Ayant commencé le sport (voir plus loin), il m’est nécéssaire de manger une quantité suffisante de protéine afin que mes muscles se construisent correctement. Cependant, je limite ma consommation de viande et je fais attention à ne pas manger de soja plus de deux fois par semaine. Grâce à Lifesum, j’ai réalisé que mon taux de protéine journalier était très souvent assez bas. J’ai donc passé commande sur le site Myprotein. J’en avais déjà entendu parlé, notamment par la blogueuse The Fitness Theory. Je me suis donc lancée, et je dois avouer que j’ai bien craqué. Me voilà donc en possession du pack spécial perte de poids, comprenant 1,450kg d’impact diet whey ainsi que des gélules de CLA, de thermopure, de vitamines et d’omega 3. Le lendemain, j’ai craqué sur les nouvelles promotions et j’ai repassé commande pour un liquide aromatisant au beurre de cacahuète et des gélules de carb blocker. Avec un code promotionnel, j’ai pu obtenir gratuitement 1kg d’Impact whey protein. Après un certain temps d’utilisation, je vous préparerais un article sur tous ces produits, pour vous en dire plus mais surtout pour vous donner mon avis. (PS: Si vous souhaitez commander, voici mon code de parrainage: MP27867479)
En commençant le sport.
Au cours du mois de juillet, je me suis acheté une nouvelle paire de chaussures de course. Je suis allé dans la boutique Endurance Shop à Strasbourg. Au départ, j’accompagnais mon copain, aucun achat n’était prévu pour moi. Mais j’ai réellement été bluffé par le professionnalisme du vendeur. On sent qu’il est passionné et qu’il sait de quoi il parle. Ce que j’ai trouvé génial, c’est qu’il ne nous propose pas une paire de basket au hasard mais qu’il analyse d’abord notre foulée. J’ai donc craqué… Voilà comment se déroule l’analyse de la foulée; Tout d’abord, j’ai posé mes pieds nus sur un cadre, permettant ainsi de connaître leur pointure exacte, leur largeur de chaque côté, etc. Ensuite, j’ai couru sur un tapis de course, mes pieds ont été filmés quelques minutes. Puis le vendeur visionne la video sur un logiciel spécialisé, et interprète ma foulée, définit son type (pronateur, supinateur, universel). Il regarde comment mon pied retombe, l’appui qu’il prend, si c’est identique des deux côtés. Enfin, il va chercher quelques modèles de basket convenant à mes pieds. Je les essaies, et refais un rapide passage sur le tapis de course. On visionne la vidéo, la différence est bluffante. Ma foulée à l’air transformée. J’ai donc acquit une chouette paire d’Asics dans laquelle je me sens bien, mais qui ont en plus de ça complètement effacé cette douleur persistante du tibia que j’avais en courant. J’ai donc commencé le running. J’utilise l’application Runkepper où Runtastic. À chaque fois, j’essaie de courir une distance un peu plus longue. Je cours encore très lentement, mais je n’aurais jamais cru réussir à tenir 20 minutes sans pause avec mon asthme et si peu d’endurance.

 

Lundi 17 août, j’ai commencé le Top Body Challenge. Si vous ne le connaissez pas encore, c’est un programme d’entrainement sur douze semaines écrit par Sonia Tlev. Il s’agit de faire 3 sets d’exercices chaque lundi, mercredi et vendredi combiné à de la cardio (running, vélo, roller, etc.). Le début à été difficile pour moi. J’ai du m’y reprendre plusieurs fois, regarder des vidéos sur youtube pour comprendre comment faire correctement les exercices. Le premier jour, c’était vraiment éprouvant. J’ai ressentis beaucoup de courbatures. Mais je n’en suis qu’au début, et je reviendrais vous en parler après la troisième semaine.

 

En entretenant la motivation.
Début juin, j’ai fait l’acquisition d’une balance connectée Withings. Depuis, je me pèse tous les jours. Certains diront qu’il ne faut surtout pas en venir la, que ça ne sert à rien, etc. Moi, ça m’aide à rester motivée. Si un jour je pèse quelques centaines de grammes de plus que la veille, je ne me formalise pas ! Je fais peut être un peu de rétention d’eau, aucune idée, tout ce que je sais c’est que c’est superficiel. La balance m’indique mon poids et ma masse graisseuse. Les données de masses graisseuses ne sont pas très fiable, mais sur le moyen-terme j’ai constaté une nette baisse dans les taux. Je suis passée de 39,2% à 32,2% (valeurs les plus hautes et basses). La balance étant « connectée », elle est liée avec l’application « Health Mate ». On y trouve la courbe de notre poids, de notre MG, l’évolution de la semaine, le nombre de pas de la journée, etc.
Ce qui me permet principalement de rester motivée, c’est mon cheatmeal. Je m’autorise un repas riche/calorique/dégoulinant de gras/etc. chaque semaine, afin de remonter mon moral à bloc mais aussi mon taux de leptine ! La leptine est l’hormone qui régule les réserves de graisses et la sensation de satiété. En consommant moins de calories chaque jour, le corps se met en « famine virtuelle » et va donc ralentir son métabolisme pour consommer moins d’énergies. L’énergie du corps, c’est les calories. Le corps va donc en brûler beaucoup moins si le taux de leptine est bas. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez lire cet article qui est bien plus complet et très intéressant. Grâce à cette méthode, j’arrive à tenir la semaine (presque) sans encombre, elle me permet de rester motivée.
Avec deux amies, nous avons eu l’idée de nous créer une petite « liste de récompenses » pour chaque palier atteint. Ayant perdu 10 kilos, je me suis déjà offert deux choses: une paire de Vans et un piercing (tragus). Je trouve l’idée vraiment sympa et c’est vrai que c’est gratifiant, quand j’approche du-dit palier, je pense à ma récompense et je redouble d’effort.
En parlant d’amis, ne sont-ils pas la meilleure source de motivation ? J’ai la chance d’avoir mon copain mais aussi deux amies qui travaillent dans le même but actuellement. Ainsi, on peux en discuter, s’entraider et se conseiller.
J’espère que cet article pourras vous aider, si vous êtes dans la même optique que moi, à vous recentrer sur vos objectifs et à garder la motivation. 🙂